Bienvenue au Centre de la Mine
et du Chemin de Fer de Oignies


Les petites échelles

Les réseaux du CMCF ont tous été construits entre 1990 et 1995, à l'exception du réseau HO, plus ancien (opérationnel en septembre 1993). Ils sont en perpétuelle évolution.



Le Réseau Z

(Echelle 1/220e, écartement 6 mm)

Le circuit Z est inclus dans la grande maquette HO. Il s'agit d'un circuit court qui entoure le bâtiment d'extraction.



Le Réseau N (américain)

(Echelle 1/160e, écartement 9mm)

Il fut réalisé à l'origine en version allemande par R. Taymans et son équipe puis transformé en N américain vers 1998-1999 par différents membres du CMCF. Ce réseau linéaire, sur lequel circule des machines diesel avec leurs interminables convois de wagons marchandises, ainsi que des machines à vapeur comme les mythiques BIG BOY, mesure 10 mètres de long. Le décor, qui a été entièrement réalisé par les membres du Centre, vous permet de contempler les montagnes arides et des viaducs dont l'un est construit tout en bois comme à l'époque de la vapeur.



Le Réseau TT

(Echelle 1/120e, écartement 12 mm)

Il a entièrement été remis en état par le jeune Romain Hoffmann.



Le Réseau HO Américain

(Echelle 1/87e, écartement 16,5 mm)

Il était dans l'Ouest, une fois. Un train pas du tout comme les autres.
Ce réseau a été intégralement réalisé à Oignies par trois membres de l'association Frédéric Moreels, Francis Bécu et Jean-Pierre Angellis. Il a été construit en grande partie avec des matériaux de récupération et a demandé à ses concepteurs +/- 500 heures de travail. Son développement maximum, configuré en forme de L, atteint environ 15.50m. Outre une interprétation des Montagnes Rocheuses, on trouve sur ce réseau d'impressionnants ponts tréteaux (trestles) fabriqués en bois comme dans la réalité et qui franchissent de profonds canyons. Il s'enrichie périodiquement d'accessoires, de constructions ou de scénettes humoristiques qui viennent compléter le décor de base. C'est ainsi que de nombreux cactus réalisés en pâte à modeler ont été récemment plantés à flanc de rocher, en milieux désertique. De même un village de maisons en bois, style western, a été ajouté, son concepteur s'est largement inspiré de sa documentation personnelle, sa collection de bandes dessinées de Lucky Luke. Exposée pour la première fois en novembre 1991 à la Foire Commerciale de Lille, cette maquette est depuis régulièrement présentée à la demande lors de manifestations auxquelles le CMCF est amené à participer.



Le Grand Réseau HO

(Echelle 1/87e, écartement 16,5 mm)


Le réseau HO fut dès l'origine construit démontable et transportable, au Musée Industriel de Lille. A notre départ de Lille, il a été stocké durant l'année 1989, dans une maison mise à notre diposition par la ville de Oignies. En 1990, il fut installé à sa place actuelle, puis agrandi en forme de "L". Une autre extension fut réalisée par la suite, c'est sous cette configuration en forme de U qu'il est actuellement visible au premier étage du Centre. Ce réseau HO comprend 200 m de voie, 45 aiguilles, 1 pont tournant, environ 250 bâtiments et plus de 550 arbres ; il est commandé depuis un TCO réalisé par J-L Hoffmann, d'après des études de F. Bécu.



Le Réseau 0

(Echelle 1/43,5e, écartement 32 mm)


Le circuit 0 est toujours en cours de transformation, pour une programmation par ordinateur. C'est Michel Rogier qui est à l'origine de la construction de ce réseau. Depuis sa disparition, c'est son fils, Pierre-Marie, qui a pris la relève et en assure le développement.Ce réseau "Tin Plate" est issu du train jouet datant des années 1940-1950 ; il repose sur un plateau de 10m X 3. Son développement représente 200m de voie, il comporte 17 aiguilles et son fonctionnement sera géré par informatique permettant ainsi de mettre simultanément en mouvement 7 rames avec visualisation sur écran. Il y circule du matériel ancien dans un décor du Sud de la France, avec ses maisons caractéristiques et ses viaducs indispensables aux trains pour le passage des cols. La décoration a, bien entendu, été intégralement réalisée par les membres de la section.



Le Réseau 1

(Echelle 1/32e, écartement 45 mm)

Ce réseau est l'oeuvre d'un groupe d'anciens mineurs qui désiraient que la fosse 2 de Oignies, fermée en 1977, ne tombe pas dans l'oubli. Achevé en 1996, il était prévu à l'origine pour y faire circuler des locomotives à vapeur vive et pour des démonstrations de modèles aux échelles 1/32e et 1/22e5, il est à ce jour en cours de transformation, afin de reproduire au plus près l'implantation des voies de la fosse 2 telle qu'elle était à l'époque de l'exploitation de la mine. Ce réseau s'étend sur un plateau de 200m2.



Le Réseau IIm LGB

(Echelle 1/22,5e, écartement 45 mm)

Le réseau LGB du rez-de-chaussée est une oeuvre intégrale de Siegfried Ritter : 32m2, 80 m de rail, 7 aiguilles et exploitation automatique.